Asterisk : installation depuis les sources


sysadmin_asterisk_logo

Généralement réduit à sa fonction de PBX logiciel, Asterisk est en vérité un framework Open Source dont les possibilités s’étendent au-delà de la simple téléphonie. Utilisé notamment dans la mise en place de solutions PABX, PBX IP, VoIP et autres serveurs de conférences vidéo et audio, il propose également des fonctionnalités de routage d’appel, de menu vocal et de messagerie très étendues.

Préparation du terrain

On crée le dossier d’installation dans /usr/local/ et on télécharge les sources :

mkdir /usr/local/asterisk_complet
cd !$
wget -O ./asterisk.tgz "http://downloads.asterisk.org/pub/telephony/asterisk/asterisk-13-current.tar.gz"
wget -O ./DAHDI.tgz "http://downloads.asterisk.org/pub/telephony/dahdi-linux-complete/dahdi-linux-complete-current.tar.gz"
wget -O ./libpri.tgz "http://downloads.asterisk.org/pub/telephony/libpri/libpri-1.4-current.tar.gz"

Nous avons récupéré Asterisk, DAHDI
 (ensemble de pilotes pour les cartes de téléphonie) et Libpri
 (une bibliothèque pour la communication avec les connexions ISDN).

Reste à décompresser les trois archives TGZ :

tar xzvf ./asterisk.tgz
tar xzvf ./DAHDI.tgz
tar xzvf ./libpri.tgz

On installe les éléments nécessaires au fonctionnement et à l’exploitation d’Asterisk. Concrètement, ça donne :

cd /usr/local/asterisk_complet/asterisk-13.0.1/contrib/scripts/
./install_prereq install

Compilation et installation

On commence avec DAHDI.
cd ./dahdi-linux-complete-2.10.0.1+2.10.0.1/
make install
make config

On poursuit avec Libpri.
cd ../libpri-1.4.15/
make install

Pour finir, Asterisk.
cd ./asterisk-13.0.1/
./configure

Voici ce que vous devriez voir une fois le configure achevé :

configure: Menuselect build configuration successfully completed

               .$$$$$$$$$$$$$$$=..      
            .$7$7..          .7$$7:.    
          .$$:.                 ,$7.7   
        .$7.     7$$$$           .$$77  
     ..$$.       $$$$$            .$$$7 
    ..7$   .?.   $$$$$   .?.       7$$$.
   $.$.   .$$$7. $$$$7 .7$$$.      .$$$.
 .777.   .$$$$$$77$$$77$$$$$7.      $$$,
 $$$~      .7$$$$$$$$$$$$$7.       .$$$.
.$$7          .7$$$$$$$7:          ?$$$.
$$$          ?7$$$$$$$$$$I        .$$$7 
$$$       .7$$$$$$$$$$$$$$$$      :$$$. 
$$$       $$$$$$7$$$$$$$$$$$$    .$$$.  
$$$        $$$   7$$$7  .$$$    .$$$.   
$$$$             $$$$7         .$$$.    
7$$$7            7$$$$        7$$$      
 $$$$$                        $$$       
  $$$$7.                       $$  (TM)     
   $$$$$$$.           .7$$$$$$  $$      
     $$$$$$$$$$$$7$$$$$$$$$.$$$$$$      
       $$$$$$$$$$$$$$$$.                

configure: Package configured for: 
configure: OS type  : linux-gnu
configure: Host CPU : x86_64
configure: build-cpu:vendor:os: x86_64 : unknown : linux-gnu :
configure: host-cpu:vendor:os: x86_64 : unknown : linux-gnu :
Vous avez du nouveau courrier dans /var/mail/tme

La suite :

make menuselect

Là, il convient de choisir les options que vous souhaitez activer. Naviguez dans les menus à l’aide des flèches du clavier et activer/désactivez les options avec la touche Entrée :


sysadmin_asterisk_make_menuselect

Une fois fait, dernière ligne droite :

make && make install

Installer les scripts d'init :
make config

Bonus

Installer des exemples de configuration :

C’est tout bête :

cd /usr/local/asterisk_complet/asterisk-13.0.1/
make samples

Faire tourner les logs avec logrotate :

make install-logrotate

Pense-bête, cheat sheet


davechild_linux-command-line.600
Fourre-tout Linux (bash, nano, grep, screen, ls, permissions, …)